La paille de l’étable

Une réflexion sur “La paille de l’étable”

  1. Quelle belle vision de la nativité! Bien crottée et intense. C’est « L’Evangile selon Saint Matthieu » de Mel Gibson, épisode II: Noël.
    Merci beaucoup de nous rappeler la force de l’incarnation.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s