À propos

Bonjour,

Je m’appelle Douve. Il s peut que les personnes habitent leur nom, mais il se peut aussi que le nom définisse les personnes. j’ai vécu 40 ans avec mon nom et je ne le sais pas encore. Mais je comprends que porter ce nom là m’a amené beaucoup de questions, quelques pistes de recherche et beaucoup d’auto-critique. Aujourd’hui je pense que ce nom habite et influence aussi mon désir de comprendre les murs, les choses, les états, les rivières et l’histoire.  J’ai commencé à écrire sur le jardin, et enfin sur la maison à la demande d’un grand ami, et c’est à travers ces articles que j’ai découvert mon amour pour l’écriture. Je lui en suis éternellement redevable.

Ecrire m’a permis de voir les choses petites et grandes de ma vie, cela m’a donné de vouloir observer de près ce que je fais et ce que je vis. A travers la lunette de l’écriture tout devient adjectif, pronom, adverbe et ponctuation; enseveli dans des phrases et mis en valeur.

Pourquoi écrire de jardin et de maison ? Et bien parce que s’il existe des grands professionnels de l’art domestique et de l’art du jardin, capables de tout nous expliquer, et qu’il existe de grands artistes qui savent tout mettre en valeur, plus rares sont ceux qui décrivent et partagent leur expérience. L’expérience de vivre dans un espace et le voir évoluer, l’expérience de vivre comme une aventure le lien avec le passé et la tradition, afin d’aller vers le futur désireux de tout connaître. Mes articles sont publiés dans un magazine hébdomadaire (l’Echo Magazine) et ma rubrique y est bi-mensuelle.  (pour en savoir plus sur le journal) .

J’ajouterai qu’écrire passe après bien  d’autres belles choses. L’amour pour mes 8 enfants (6 biologiquement à moi et 2 importés mais aimés dans ma chair comme les autres), et pour un mari patient et extraordinaire. L’amour aussi pour mon autre travail, une petite entreprise de pâte à modeler (qui sera bientôt une grande… vivement!).

Merci pour votre patiente lecture

Douve

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Monique Ammann dit :

    Bonjour Douve
    je lis régulièrement vos articles dans l’Echo Magazine – « Les orchidées de ma mère » m’a particulièrement intéressée. Depuis plusieurs années j’ai pratiquement toujours une orchidée qui fleurit pendant des mois et des mois. Je lui donne un peu d’eau à chaque fin de semaine et évtl. 1x par an un tout petit peu d’engrais – c’est tout! Je ne lui fais pas de bains et d’autres intervention spéciales (à lire les livres de jardinage il y aurait plein de choses à faire) et l’humidité dans notre salle de séjour ne dépasse pas les 60%. Mais il est vrai qu’elle adore être près de la fenêtre et d’avoir ses racines à l’air.
    C’est très volontiers que je vous envoie une photo de ma belle plante.
    Meilleures salutations
    M. Ammann de Berne

  2. Douve Frieden-Spicher dit :

    chère Madame Ammann, merci pour votre mot qui me touche beaucoup. Du temps est passé depuis mon article sur les orchidées, mais je me souviens encore de ce que j’ai dit, et de ce que j’ai vécu en en élevant certaines. C’est très volontiers, bien du temps plus tard, que je recevrai des photos de vos plantes. Un ami des orchidée ne peut être que fascinant à connaitre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s