la nature de l’homme

La première fois qu’il m’a fait à manger, il a cuisiné les côtelettes thung po du livre Betty Bossi sur la cuisine asiatique. Il voulait me montrer qu’il était un homme d’intérieur et que je pouvais construire mon ménage sur ses larges épaules de Monsieur Propre. Dix-sept ans plus tard, alors que nous renversons les…

L’arbre de Marco Polo

La plaine qui s’ouvre au sud des Alpes est souvent inconnue pour les Suisses. Le Tessin devient région de lacs puis étendue illimitée, fertile et terreuse : la plaine du Pô. Mon père aimait me parler de cet endroit, des marécages devenus rizières au vert tendre et printanier (le riz arborio vient de là), des fermes…