les petits oignons pleurent

Non, non, non, je n’aimais pas les oignons. Je poussais le risotto, avec dégoût, dès que je voyais les petits rectangles translucides et qui allaient glisser sous ma dent. Du bas de la chaise, chez ma grand-mère, le plat fumait à la hauteur de mes yeux, je les cherchais, rejoignant ainsi le peuple des enfants…

le goût du piquant

Revenir de vacances c’est être entre deux mondes: celui du retour au réel, abrupt, et celui du souvenir, mélancolique. Comme une montgolfière qui ne veut pas se poser, j’arpente les couloirs de la Migros à la recherche des goûts de mon altitude estivale. J’étais au Mexique et ses saveurs me manquent. Il existe bien un…