J’ai dansé sur les tombes

Le ciel semble avoir compris la nécessité d’être bassement plombé. A droite et à gauche, mes enfants étonnamment sages tiennent mes mains et suivent le corbillard avec moi. Tout est si solennel: les hommes vêtus d’anthracite, le brillant de la voiture, la musique de Wagner et la lenteur du cortège. Le premier enterrement de ma…

la taille n’est pas poétique

Quand je vois les jardiniers de la ville s’affairer dans les hauteurs et transformer les platanes des boulevards en humanoïdes à moignons, je sais que le moment que je redoute est arrivé. Dans la grande danse de la fin de l’hiver, le peuple des jardiniers, mû par un désir unique, a sorti échelles et sécateurs:…