leçon de climatologie

Sur l’escalier, dans le tumulte d’un tarmac, l’odeur du vent me bouscule:  odeur de poussière, odeur de  fleurs écoeurées de soleil écrasées sur  le goudron. J’ouvre la bouche pour  effacer l’asphyxie de l’avion et l’humidité  des palmiers arrive jusqu’à moi.  La mémoire de l’Afrique revient, car le climat semble le même. Je suis pourtant  à…